Tous les articles par Max Avezou

La belle aventure du SCAC s’arrête à Lavardac en quart de finale

—>Les poules Promotion HONNEUR 2019/2020 sont connues
—>Calendrier des matchs

————————————————————————————————————————-

Ce sont en effet les Landais du LORC (l’entente Landes Océan, de Contis et  Saint Julien en Born) qui ont emporté le bras de fer de ce quart de finale du championnat de France de première série.

Mais nos valeureux cypriotes n’ont pas démérité, loin de là, puisque l’arbitre de la rencontre siffle la fin du match et le score est de 17 partout.

La première mi temps est très équilibrée et les deux équipes se rendent coup pour coup, et ce sont les buteurs qui font la différence, Cuevas se montrant tout à son avantage en réussissant 4 pénalités, alors que le buteur landais n’en transformait que deux. Le score à la mi-temps est donc de 12 à 6 pour le SCAC.

Les Landais attaquent la deuxième mi-temps sur un rythme endiablé en multipliant les passes et les temps de jeu, la défense cypriote finit par craquer et l’arrière landais aplatit à la 55 ième minute, l’entente Landes Océan revient à un point 12 à 11 pour le SCAC. Puis nos landais toujours entreprenants ajustent un drop et une pénalité par l’intermédiaire de leur ouvreur, ce qui permet à l’entente de prendre l’avantage au score 17 à 12. Les cypriotes restent toujours dans la course, et Patrice Larénie qui a fait reposer son leader inusable  et expérimenté Pierre Avezou en profite pour le renvoyer au combat pour les 10 dernières minutes. Celui ci ne tarde pas à s’illustrer et emporté par  son paquet d’avants il  va pointer le ballon en terre promise. On est à la 75 ième minute, le score est alors de 17 à 17, la transformation n’est qu’une formalité pour Greg Cuevas, mais celui ci glisse au moment de la frappe, cette transformation qui n’est qu’une simple formalité pour l’ami Greg lui échappe et le  score reste donc sur cette égalité. L’arbitre siffle donc la fin de la rencontre avec ce score de 17 partout et 2 prolongations de 10 minutes.

Nos valeureux cypriotes attaquent la première prolongation de la plus belle manière et sont à deux  doigts de conclure un essai, mais une pénalité les renvoie dans leur camp, pénaltouche  pour les landais, essai, transformé. Et c’est la fin de la belle aventure puisque nos valeureux cypriotes crucifiés par cet essai s’effondrent complètement  et encaissent trois essais supplémentaires, transformés, durant ces longues prolongations. Le score final est de 45 à 17, mais il est loin de refléter la physionomie de cette rencontre tant les joueurs de la présidente Nathalie Fabre ont été près du bonheur.

La victoire méritée revient donc à cette équipe de Landes Océan, mais le SCAC est passé bien près de l’exploit, ce qui explique la déception des supporters et supportrices qui s’étaient déplacés en terre lot et garonnaise. Il faut aussi souligner la présence de joueurs supporters et dirigeants de St Père  sympathique club de Bretagne que le SCAC avait rencontré en 32 ième de finale et qui avait fait ce grand déplacement pour encourager les sang et or.

Cette saison s’achève donc sur ce terrain de Lavardac, mais il faudra se souvenir qu’elle restera dans l’histoire du club, avec une défaite en quart de finale du championnat de France, mais il ne faut pas oublier le titre de champion de Dordogne de 1ère série obtenu au mois d’avril sur le terrain de l’US Vézérienne face à l’équipe de Monpazier.

Merci et bravo aux joueurs pour cette belle saison, et merci aussi à tous les dirigeants éducateurs et bénévoles du club.

Photos  Céline Branche

Le SCAC écrase St Père sur Mer en 32 ième de finale de championnat de France

Pour ce 32 ième de finale de championnat de France, l’adversaire du SCAC était l’équipe de Saint Père du comité de Bretagne. 600 kms séparent les 2 clubs, la rencontre a lieu a mi chemin environ, et c’est Fontenay le Comte qui a été choisi pour le déroulement de cette rencontre, le départ est fixé à 6 h du matin en ce frais dimanche du mois de mai.

Le match démarre à 13 h 30 et dès l’entame le SCAC affiche ses intentions en envoyant du jeu face à cette équipe de St Père amoindrie, il faut le dire, par l’absence de quelques titulaires.

Le SCAC marque 6 essais en première mi-temps puis 5 en deuxième mi-temps. Le score à la mi-temps est donc de 39 à 3, et le score final de 77 à 3. Un grand bravo au SCAC et aussi à cette équipe de St Père qui n’a jamais fermé le jeu.

Il y a maintenant 15 jours de repos pour soigner les bobos et se préparer pour la rencontre de 16 ième de finale qui devrait se dérouler un peu plus près.

Et plus que jamais ….. Allez Le SCAC !!!

Tous les résultats ici

Quelques photos à venir…

Le SCAC chute en demi finale de la ligue !!

C’est sur le terrain de Cestas dans la banlieue bordelaise que le SCAC devait défier , l’équipe basque  d’Hemak-Hor, qui n’est autre que l’entente Arcangues Bassussary.

Cette équipe venue du pays basque est déjà championne de france de première série la saison passée et n’a connu qu’une seule défaite dans la saison, autant dire que la tâche de nos valeureux sang et or parait assez compliquée.

Le match démarre à 15h et semble assez équilibré même,  et les 2 équipes se rendent coup pour coup. Il faut attendre la 6 ième minute pour voir l’ouverture du score pour Hemak-Hor sur pénalité 3 à 0 donc, mais le SCAC ne tarde pas à répliquer et dès la dixième minute Greg Cuevas égalise. Les sang et or dominent même les débats et une charge de Pierre Avezou efface plusieurs adversaires, il transmet à Julien  Stadelman qui ajuste un astucieux petit coup de pied, Martin Gazard a bien suivi et pointe dans l’en-but, essai transformé, 10 à 3 pour les cypriotes. Deux  nouvelles pénalités sanctionnent les joueurs de la Dordogne et le buteur basque ne rate rien et ramène son équipe à 10 à 9. On approche de la mi-temps, les vert et rouge se font pressants dans les 22m dordognots et François Toth arrache le ballon, et traverse tout le terrain une dernière cuillère semble en mesure de le faire tomber, mais le bougre reste debout et va pointer au milieu des poteaux 17 à 9 pour le SCAC, c’est le score à la mi-temps. On commence à y croire chez les supporters cypriotes alors qu’on sent naître quelques inquiétudes dans le camp basque.

La deuxième mi-temps sera beaucoup plus compliquée pour les sang et or, et l’entente Arcangues Bassussary multiplie les ballons portés que nos braves avants cypriotes ont du mal à endiguer n’ayant  d’autre solution que de les écrouler pour stopper leur inexorable progression. Pénalité à la 68 ième minute pour les basques 17 à 12 et carton blanc pour Clément Bihan Poudec. Avec un avant de moins, les sang et or vont donc subir et encaisser 2 essais sur ballon porté, les basques reprennent l’avantage et le score est alors de 26 à 17 à la 73 ième minute. De nouveau à 15, les cypriotes retrouvent des forces et retournent dans le camp adverse, nouvelle pénalité qui permet de revenir au score 26 à 20 et à moins d’un essai transformé. On y croit jusqu’au bout et le SCAC est de nouveau près de la ligne, puis un  dernier en avant déclenche le coup de sifflet final. C’est terminé, le SCAC a perdu sur le score de 26 à 20 mais sort de ces phases finales de la ligue la tête haute en tombant face à cette équipe championne de France de première série la saison passée. Pour une première dans cette compétition de la ligue Nouvelle Aquitaine, Saint Cyprien peut être fier de cette équipe qui a défendu bravement les couleurs sang et or. Merci aux joueurs, aux entraîneurs, aux dirigeants et tous ceux qui les ont accompagnés dans cette aventure.

La finale de première série opposera donc cet équipe de Hemak-Hor à l’équipe de Libourne qui a battu sévèrement  Monpazier dans l’autre demi-finale. Ce match aura lieu dimanche prochain à Perigueux.

L’aventure n’est toutefois pas terminée puisque le SCAC jouera en 32 ième de finale du championnat de France au mois de mai, la date, l’adversaire, et le terrain n’étant pas encore connu.

Photos de Céline Branche :

Le SCAC Champion de Dordogne !! Dim. 07/04

C’était ce week-end les finales départementales pour toutes les séries.

A l’initiative de la ligue et du comité départemental ce nouveau trophée récompense le champion de Dordogne par catégorie.

En première série la confrontation avait lieu sur le stade de L’US Vézérienne et  opposait l’équipe de Monpazier, première de la phase régulière et le SCAC, son dauphin . Au match aller les cypriotes l’avaient emporté au stade Jean Bourdy et au mois de janvier les vert et blanc étaient venus l’emporter au stade de Beaumont. La rencontre entre ces 2 équipes s’annonçait donc des plus indécise.

Coté cypriote, beaucoup de casse, donc les coachs Patrice Larénie et Pierre Avezou avaient choisi d’intégrer la jeunesse dans les rangs cypriotes.

Le quinze de départ était donc composé de Rémi Lorblancher, Clément  Bihan Poudec, Valentin Malaurie, Pierre Nicolas Vaquier, Julien Faget, Loic Laspas, Thomas Rolland, Pierre Gorse, Julien Stadelman, Justin Delhaie, Geoffrey Tabert, Raphael Gomez, Martin Gazard Maurel, Pierre Wolf et Loic Leygues. Sur le banc, Sylvain Maxime, Cédric Monteil, François Toth, Greg Cuevas, Christophe Lopes, Florian Rossit, Philippe Balat.

Le coup d’envoi est donné à 16h par l’excellent arbitre Mickael Richard, et c’est le SCAC qui prend la direction des opérations puisque dès la 10ième minute, Clément Bihan Poudec pointe un essai au milieu des poteaux transformé par Justin Delhaie 7 à 0 pour le SCAC. Puis le jeu s’équilibre et les verts et blancs ne tardent pas à réagir puisqu’ils marquent à leur tour un très bel essai transformé depuis le bord de touche, le score revient à égalité 7 à 7. Monpazier a repris les choses en main et domine à son tour, le centre vert et blanc transperce toute la défense des rouge et jaune et s’en va pointer en coin, nouvel essai transformé pour Monpazier , 14 à 7, c’est le score à la mi temps.

Dès la reprise Monpazier domine de nouveau, et réussit une pénalité, 17 à 7 pour les vert et blanc, coup de froid chez les supporters cypriotes surtout que les sang et or mulitiplient les fautes de mains, le ballon semble leur échapper et la victoire également. C’est le moment que choisit Patrice Larénie pour faire entrer son banc plus expérimenté, et notamment Greg Cuevas qui apporte  un peu de réconfort avec ses énormes coup de pied de dégagement, puis un astucieux petit coup de pied par dessus qui permet au rapide ailier Geoffrey Tabert d’aller pointer dans l’en but un essai qui ne sera pas transformé. Le SCAC revient et n’est plus mené que 17 à 12. A la 68 ième minute, une pénalité est sifflée pour le SCAC, à 45 m en coin, Greg, n’hésite pas, il la tente et la transforme, Saint Cyprien revient à 2 points 17 à 15 pour Monpazier. A la 73 ième minute, une mêlée dans les 22 m de Monpazier , le ballon sort du coté droit et c’est Geoffrey Tabert (encore lui!) qui va pointer un nouvel essai, transformé cette fois. Le SCAC reprend le score et mène à présent 22 à 17.  Monpazier ne pourra pas revenir tellement on sent plus de fraîcheur chez les joueurs de la vallée, ce sera donc le score final.

Le SCAC remporte donc ce premier bouclier de champion du département remis par le président Jean Claude Tomasella.

C’est une grande joie dans le camp cypriote, cette victoire récompense les joueurs, les entraîneurs, mais aussi les bénévoles du club qui œuvrent pour tisser les liens d’amitié qui font la force de cette équipe. Félicitations aussi, bien sur, à la présidente Nathalie Fabre.

Rendez vous dimanche prochain 14 avril pour la suite avec le quart de finale 1ère série de la ligue qui sera joué contre les voisins du Buisson sur le terrain de Montignac à 15h30.

Quelques phases du match (photos de Céline)…

Une victoire bonifiée à Panazol assure la deuxième place-Dim. 3 mars

Ce dimanche 3 mars le SCAC se rendait à Panazol troisième ville de la Haute Vienne pour un match qui avait été reporté par l’équipe locale.

Au match aller le SCAC l’avait emporté sur le score de 63 à 0, mais l’entraîneur Patrice Larénie avait tout de même mobilisé ses troupes pour ne pas prendre cette équipe de haut, d’autant plus que la semaine passée elle avait même mené au score devant le leader Monpazier avant de s’effondrer par la suite.

On peut dire que les sang et or n’ont pas tremblé puisque ce n’est pas moins de 7 essais qui ont été marqués dont 6 transformés, et tout cela sans encaisser le moindre point.

Mission accomplie pour les hommes de Nathalie Fabre puisque la deuxième place est assurée, et que la réception du voisin buissonais se fera sans pression avec toutefois l’envie de bien terminer cette phase régulière. Cette rencontre sera la journée des partenaires et nous espérons voir du monde et bon match pour ce dimanche qui sera une belle fête du rugby.

Cette victoire et cette deuxième place donnent l’accès au huitième de finale de la ligue contre le troisième de la poule une,  St Pierre d’Oléron, que le SCAC devra rencontrer en match aller et retour.

De plus le week-end du 6 et 7 avril  le SCAC rencontrera le leader Monpazier pour le titre de champion de la Dordogne de première série, sur la pelouse de l’union sportive vézérienne.

Quelques photos du match (Céline)