Tous les articles par Max Avezou

Ce dimanche 25 octobre, le SCAC remporte le derby à Monpazier sur le score de 19 à 7

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

Les dimanches se suivent et ne ressemblent pas…. Si dimanche dernier le temps était printanier pour la réception du Palais, pour ce derby à Monpazier le temps était directement passé à l’automne avec du brouillard, de la bruine et pour finir une grosse averse, mais heureusement en fin de match. Enfin pour couronner le tout, le changement d’heure avait du perturbé Monsieur l’arbitre qui en oubliait de siffler la fin de la première mi temps et la fin du match également… le match a failli se terminer avec les projecteurs.

Ce derby démarre par la rencontre des équipes réserves et alors que les sang et or  sont à deux doigts de l’emporter, les vert et blanc égalisent en toute fin de rencontre. Mais le score final de 12 partout reste une performance pour cette équipe qui ne cesse de progresser. Bravo donc à nos réservistes.

Equipe 1: Monpazier est juste derrière le SCAC au classement  avec un match nul à la maison contre Daglan et 2 victoires à l’extérieur avec bonus offensif. Autant dire que ce derby s’annonce des plus incertains et que c’est une lourde tache qui attend les hommes de Patrice Larénie.

Le SCAC démarre de la meilleure des manières et réalise certainement sa meilleure entame de match, en occupant le camp des locaux. Le score reste vierge pendant le premier quart d’heure et ce sont les vert et blanc qui ont l’occasion d’ouvrir le score à la 16ième minute la pénalité de Chantal tape le poteau, Saint Cyprien se dégage et revient dans les 22 adverses. Pénalité cette fois pour le SCAC ratée, mais une nouvelle occasion est donnée à Greg qui ouvre le score à la 23 ième. 3 à 0 pour le SCAC. A la 26ième, un léger  accrochage a lieu au centre du terrain suite à une faute cypriote, un joueur local est sanctionné pour brutalité, la pénalité est retournée et Greg transforme, 6 à 0 ce sera le score à la mi temps.

La deuxième mi temps voit le SCAC occuper le camp monpaziérois dès l’entame et suite à une pénaltouche, Titi Gauchez s’échappe sur le petit coté et sert magnifiquement Justin qui marque l’essai en coin transformé par l’excellent Rémi Archambeau. 13 à 0 . Puis à la 65 ième minute c’est encore Rémi Archambeau qui transforme une pénalité, 16 à 0, et à la 72 ième minute Rémi Archambeau (toujours lui) se fait plaquer sèchement et à retardement. Il se fait justice lui même et porte le score à 19 à 0.

Il reste 5 minutes de jeu et les supporters cypriotes sont soulagés, ils savent que ce derby ne peut pas échapper aux joueurs de la vallée, même si, encore une fois il semble que monsieur l’arbitre ne veut pas siffler la fin de la rencontre et ce temps additionnel permet aux joueurs de la Bastide de sauver l’honneur en marquant un essai transformé. Le score final est donc de 19 à 7 pour St Cyprien grâce à une excellente prestation de tous  les joueurs sang et or qui ont participé. Bravo aussi à l’entraineur Patrice Larénie.

Quelques phases du match (photos Céline Branche)

Le SCAC signe sa troisième victoire ce dimanche 18 octobre.

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

En ce beau dimanche d’octobre très ensoleillé , le SCAC reçoit le RC Palaisien.

Equipes B: La réserve s’incline d’un tout petit point sur le score de 19 à 20, mais le dernier essai échoue de peu et une nouvelle victoire était très proche. Dans tous les cas on est bien loin des défaites de la saison précédente et on peut apprécier la dynamique de cette équipe ou le retour de quelques anciens comme Fernando Da Costa ou Nicolas Benoist apporte une bonne dynamique 3 essais pour le SCAC signés Romain Chapoulie, Nicolas Benoist et Gautier Marigil.

Equipe 1: Après sa victoire à Verneuil de dimanche dernier le SCAC accueille une autre équipe de la banlieue limougeaude, Le Palais sur Vienne, cette équipe ne compte aucune victoire mais n’a joué qu’une seule fois à domicile.

Pour ce match à ne pas perdre avant le déplacement à Monpazier Patrice Larénie a choisi d’intégrer dans le paquet d’avants quelques cadres largement trentenaires comme l’entraineur Cyril Peyrou mais aussi Pierre Avezou et bien sûr l’infatigable Loic Laspas.

Le SCAC effectue une bonne entame en lançant plusieurs attaques mais la défense du Palais tient bon. C’est même cette équipe visiteuse qui ouvre le score sur pénalité 0 à 3 à la 6ième minute. Greg Cuevas réplique à la 12 ième minute égalise 3 à 3. Durant cette première période, le score n’évolue pas et même si on ne sent pas l’équipe visiteuse capable d’inquiéter les locaux, elle possède toutefois une défense bien en place et rien ne passe. A la 37 ième minute suite à un léger accrochage le président des sang et or Rémi Lorblancher se voit infliger un carton rouge, le buteur limougeaud ne transforme pas la pénalité toujours 3 à 3. Par contre à la 42 ième minute ce sont les visiteurs qui écopent d’un carton rouge, Greg transforme, la pénalité qui va avec, 6 à 3, c’est le score à la mi -temps.

Les joueurs de Patrice Larénie attaquent la deuxième mi temps de très belle manière en multipliant les coups de butoir et on sent la défense visiteuse au bord de la rupture. C’est ainsi qu’à la 45 ième minute suite à très bon ballon porté les avants sang et or propulsent  Pierre Avezou, véritable homme du match, celui ci s’écroule dans l’en but. Essai non transformé,  11 à 3 pour le SCAC. La suite de la rencontre est souvent hachée par de nombreuses pénalités et aussi de nombreux cartons. A la 60 ième Greg convertit une pénalité 14 à 3  pour les locaux. On sent alors que la victoire ne peut pas échapper aux rouge et jaune mais la fin du match parait interminable et le Palais marque un essai à la 88 ième minute au tableau d’affichage.

Le score final est de 14 à 8, une victoire qui apporte 4 points de plus au classement. Certes on aurait souhaité voir de plus grandes envolées, mais cela paraissait bien difficile tant la règle du plaquage appliquée très sévèrement par le referee du jour a pu nuire  au déploiement du jeu.

 L’interview de Cyril Peyrou

Quelques phases du match (photos Céline Branche)

Dimanche 27 septembre : Courte victoire contre les Corréziens d’Egletons.

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

Un dimanche d’automne presque hivernal pour recevoir l’équipe d’Egletons.

Les présidents et le staff avaient organisé une petite journée partenaire pour cette rencontre, tout en respectant les règles sanitaires et le nombre de convives limité. Mais la qualité des représentants des entreprises locales était là.

Première déception de la journée, Egletons se présente sans équipe réserve et la frustration est grande pour les partenaires de Patrice Larénie et Cyril Peyrou qui disposent cette saison d’un effectif assez conséquent.

A 15 h donc le coup d’envoi est donné pour l’équipe première et on assiste à une grosse entame de nos sang et or, puisque au bout de la 2ème minute de jeu après une très belle séquence, Greg Cuevas aplatit et transforme 7 à 0 pour le SCAC. Les 10 premières minutes sont à sens unique et les cypriotes monopolisent le ballon échouent à plusieurs reprises près de la ligne mais ne marquent pas. On a l’impression que la partie va être facile mais c’est sans compter sur le courage des ces valeureux joueurs d’Egletons qui font le gros dos et qui petit à petit vont mettre la main sur le ballon. A la 16ème minute après une belle action des corréziens le troisième ligne centre des bleus et blancs traverse le terrain et s’en va aplatir le premier essai visiteur non transformé, le score passe à 7 à 5. A la 19ème minute les visiteurs sont pénalisés et Greg ajoute 3 points 10 à 5 pour le SCAC, ce sera le score à la mi temps.

La deuxième mi temps est à l’inverse de la première et ce sont les visiteurs qui mettent la main sur le ballon et campent dans les 22 m cypriotes, ils ratent  d’abord une pénalité, mais à la 58ème minute, Egletons marque un superbe essai, non transformé et les deux équipes se retrouvent à égalité 10 à 10. Suite à cette essai et sur le coup d’envoi de nos locaux les joueurs du haut plateau corrézien récupèrent le balle, la font circuler à toute vitesse jusqu’à l’aile, le dernier défenseur local n’a pas d’autre solution que de faire une faute pour éviter l’essai, et l’arbitre s’en va sous les poteaux pour accorder un essai de pénalité aux visiteurs. 2 essais en quelques minutes c’est un vrai coup de froid qui s’abat sur ce stade de Beaumont déjà bien refroidi par la température automnale voire presque hivernale. On est donc à l’heure de jeu et Egletons mène sur le score de 17 à 10.

A la 65ème minute Egletons est sanctionné, et le SCAC revient à 17 à 13. Il faut attendre les 10 dernières minutes pour assister à un réveil des locaux, qui reprennent alors les choses en main, l’entraineur Cyril Peyrou est rentré et remobilise ses troupes, les percussions s’enchainent, et une très belle action est conclue par l’excellent arrière local Alexis Florentin. Essai transformé pour le SCAC, on est à la 76ème minute, et Egletons ne reviendra pas dans le camp cypriote.

Score final 20 à 17 pour le SCAC, une victoire  difficile mais essentielle pour ce groupe qui a du potentiel mais qui,  avec l’apport de nouveaux joueurs,  a besoin de trouver de la cohésion.  Repos dimanche prochain, et déplacement le 11 octobre à Verneuil sur Vienne près de Limoges.

Le mot de l’entraîneur  Patrice Larénie avec Pierre Avezou :

Quelques phases du match (photos Céline Branche)

Assemblée générale du 10 juillet 2020

Info : La ligue régionale de rugby a communiqué les poules de Régionale 1 (ancienne PH ) :

Assemblée générale :

Ce vendredi soir 10 juillet avait lieu au stade l’assemblée générale du SCAC.

Dans le respect des gestes barrières cette ag avait lieu à l’extérieur, et désormais obligatoire gel hydroalcoolique, n’avait pas été oublié.

Le Bilan:

Les 3 présidents Julien Faget, Rémi Lorblancher et Sylvain Maxime sont là en présence de Maryse Maxime la secrétaire Elodie Herouart la trésorière, coté sportif Patrice Larénie assisté dorénavant de Cyril Peyrou sont là également. Pierre Avezou représente Alain Joly pour l’école de rugby.

Parmi les 3 présidents aux compétences complémentaires, c’est Sylvain Maxime qui se colle à la conduite de cette AG.

Il dresse tout d’abord une présentation de cette saison 2019/2020 un peu particulière arrêtée le 14 mars pour cause de virus et de confinement. Cette saison difficile comme il le souligne justement en rappelant leur arrivée aux commandes en juin 2019 alors que le club semblait condamné à une mise en sommeil. Les mutations étaient alors terminées, il fallait donc attaquer cette saison avec une montée, quelques arrêts de joueurs cadres, et aucune recrue. Patrice Larénie l’entraîneur en chef du groupe a tout noté, et rappelle les victoires le nul et les défaites, il souligne également que malgré ces difficultés, l’objectif du maintien est atteint avant l’arrêt prématuré de la saison. Un seul match manquera à l’appel sur la   saison : la réception de l’entente Auvézère. Toujours sur le sportif, il est souligné que l’équipe B a pu être alignée tous les dimanches sauf sur une journée de match reporté chez les étudiants bordelais. Cette équipe B conduite par Alexandre Bodivit a permis à plusieurs joueurs de découvrir cette discipline sportive.

Elodie Herouart  sans énumérer la longue et fatigante litanie des comptes a simplement annoncé un résultat positif.

Pierre Avezou dresse le bilan de l’école de rugby qui enregistre une progression conséquente du nombre de licenciés, il félicite à cette occasion le responsable de cette école Alain Joly et l’excellent éducateur Loic Laspas, contribuant à  eux deux au développement de cette école.

Après l’élection de 3 nouveaux membres du comité directeur; le nouveau bureau est réélu avec à la Présidence Rémi Lorblancher, Sylvain Maxime et Julien Faget, La secrétaire est toujours Maryse Maxime et Elodie Herouart poursuivra sa tache à la trésorerie.

Les Projets:

Le président Sylvain Maxime reprend la parole pour fixer les objectifs de la saison 2020/2021, en espérant une reprise de la compétition prévue pour l’instant au mois de septembre.

Pour l’école de rugby, il est prévu de poursuivre l’augmentation des jeunes pratiquants avec un contact auprès des écoles du secteur. Pour les catégories minimes, cadets et juniors le SCAC est toujours dans la structure « ovalis 24 », et même si aujourd’hui nos effectifs dans ces catégories sont très faibles, cela devrait changer dans un avenir proche.

Pour le groupe senior, le premier objectif est de renforcer le groupe de l’équipe B avec des nouveaux arrivants, mais aussi avec le retour de certains anciens joueurs prêt à venir étoffer et encadrer cet effectif jeune et débutant.

Pour l’équipe 1, l’objectif est la qualification et pour cela l’entraîneur Patrice Larénie pourra s’appuyer sur un entraîneur des lignes d’avants en la personne de Cyril Peyrou qui fait un retour très apprécié au club. Pour atteindre cet objectif le groupe senior sera renforcé par l’arrivée de 17 recrues, chose qui ne s’était pas produite depuis bien longtemps au SCAC. Pour ce recrutement de qualité, point de Fidgiens ni de Tongiens, mais pour la plupart, des joueurs de qualité dont certains ont évolué à un niveau supérieur. Et aussi, il est important de le souligner, tous ces retours  sont des joueurs qui sont restés proches du club pour y avoir évolué en équipe senior ou bien à l’école de rugby.

Pour remercier les nombreux présent le SCAC a offert un repas concocté par les fidèles bénévoles, Fakir, Céline, Caroline, Chantal et Thierry Lorblancher, Maguelone, et tous les autres.

Bonne saison au SCAC

Maryse, Pierre, Elodie,Rémi,Julien,Sylvain, Cyril, Patrice. Les membres du bureau et entraîneurs

Sylvain présente le bilan et fixe les objectifs.

Plus de cinquante participants pour cette ag en plein air.

Photos: Béatrive Vaquier

 

Une victoire à l’arraché contre les corréziens d’Egletons 30 à 29 en ce dimanche 23 février.

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

C’est un dimanche de printemps au stade de Beaumont pour la réception du 3ième de la poule US Egletons.

Après la réception de Libourne et le déplacement à La Réole, c’est encore un gros morceau qui se présente à St Cyprien avec la venue de cette équipe qui ne compte que 3 défaites au compteur.

Dès le coup d’envoi on comprend que les corréziens ne sont pas venus pour faire de la figuration, et dès la deuxième minute suite à une pénaltouche et un superbe lancement de jeu Egletons ouvre la marque et pointe un essai transformé 7 à 0, on est à la deuxième minute de jeu.

Le SCAC revient à 7 à 3 grâce une pénalité de Greg Cuevas et  au bout d’un quart d’heure de jeu Tom Barrière placé ce jour à l’ouverture délivre un coup de pied par dessus la défense adverse et ce diable de capitaine François Toth  récupère admirablement et va pointer sous les poteaux.  Le SCAC mène 10 à 7.  Egletons revient au score sur une pénalité et prend l’avantage sur une nouvelle sanction pour les sang et or 13 à 10 pour les visiteurs puis 13 à 13. On est à la 34 ième minute et suite à un accrochage au milieu du terrain , l’arbitre choisit de sanctionner les locaux. Egletons joue rapidement cette pénalité et s’en va pointer dans l’en but un essai non transformé 18 à 13 pour les visiteurs, ce sera le score à la mi-temps.

Le début de la deuxième période est à l’avantage des visiteurs qui marquent d’abord une pénalité et un superbe essai à la 48 ième minute. Le score est alors de 26 à 13 et ces diables de joueurs du haut plateau corrézien monopolisent le ballon. On sent alors que la victoire ne peut pas leur échapper tant ils maîtrisent leur sujet. Les sang et or reviennent toutefois à 26 à 18 grâce à un essai non transformé, et c’est à la 64 ième minute que le SCAC reprend  les choses en main,  encore une fois,  le  valeureux  capitaine François Toth  s’en va pointer en terre promise, les rouge et jaune reviennent à un point, le score est de 26 à 25  pour Egletons puis 29 à 25 suite à une nouvelle pénalité. La fin s’annonce très difficile puisque le SCAC ne joue plus qu’à 14 suite à la sortie de Rémi Lorblancher sur carton jaune. Mais comme très souvent depuis quelques rencontres ces jeunes joueurs du SCAC ne se démobilisent pas et à partir de la 76 ième minute ce sont ces diables de cypriotes qui pilonnent la défense adverse, on est à un mètre de la ligne d’en but mais la défense corrèzienne ne cède pas jusqu’au moment ou le ballon ressort du regroupement et à un mètre de la ligne Cédric Monteil le récupère et d’un superbe plongeon va aplatir dans l’en but. 30 à 29 pour nos cypriotes, la transformation en coin ne passant pas. Sur le coup d’envoi les visiteurs bénéficient d’une nouvelle pénalité à 45 m, que le botteur visiteur tente de transformer. Cette tentative échoue, l’arbitre du jour après avoir sifflé de nombreuses pénalités, siffle cette fois pour annoncer la fin de la rencontre. Une victoire courte mais bonne et importante pour la course au maintien dans laquelle le SCAC est engagé. Un grand bravo encore à nos joueurs qui ont du faire preuve de courage et d’abnégation face à cette équipe qui comptait dans ses rangs des joueurs aux gabarits d’un niveau  bien au dessus.

Le mot de l’entraîneur  Patrice Larénie avec Pierre Avezou :

Quelques phases du match (photos Céline Branche).