Tous les articles par Max Avezou

Dimanche 12 janvier Le SCAC remporte le derby contre Monpazier.

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

Les 3 présidents joueurs avaient mis les petits plats dans les grands pour la réception du voisin monpaziérois, et avaient organisé une journée partenaires, parrainée par  le restaurant Pizzéria 24 avec Yannick Marigil, la société SAFTI avec Eric Asdrubal, et Christian Delarue adjoint à Meyrals. Et malgré les matchs à Belvès et au Bugue c’est plus d’une centaine de repas qui ont été servis et concoctés par l’autre sponsor du jour Mathieu Leroy.

Il y avait bien longtemps qu’on n’avait pas vu autant de monde au stade de Beaumont autour des talenquères.

Sur le pré les équipes réserves ont ouvert les débats et l’équipe B s’est encore inclinée malgré les efforts de nos jeunes et nouveaux joueurs.

Le démarrage du match est retardé par l’attente des secours pour Vincent Erard joueur de la réserve qui a du être conduit au centre hospitalier de Sarlat, et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Les équipes premières se présentent sur le terrain et une minute d’applaudissements précède la rencontre à la mémoire de Jacky Esclafer ancienne gloire du SCAC de la grande équipe des années 50.

Le match démarre tambour battant puisque sur le coup d’envoi François Thot récupère le ballon, et transperce la défense des verts et blancs, Loic Laspas a bien suivi et va pointer sous les poteaux, 7 à 0 pour le SCAC au bout d’une minute de jeu. A la 8 ième minute Greg réussit une pénalité et St Cyprien mène 10 à 0. Mais Monpazier ne tarde pas à réagir et pointe un superbe essai et revient à 10 à 7. A la 17 ième minute c’est encore Monpazier qui traverse la défense des sang et or  et le score passe à 12 à 13, et juste avant la mi temps ce sont les avants monpaziérois qui emportent tout et pointent un autre essai, Greg réussit 2 nouvelles pénalités, la mi-temps est sifflée sur le score de 19 à 16 pour les vert et blanc de Monpazier.

La deuxième mi-temps est d’entrée à l’avantage de Monpazier qui pointe un nouvel essai à la 42 ième minute. Le score passe alors à 26 à 16 pour les visiteurs. Le premier quart d’heure de cette mi-temps est largement à l’avantage des visiteurs et on ne sent pas les locaux en mesure de renverser la situation. Mais à partir de la 70 ième minute on sent un regain de fraîcheur chez les sang et or et Clément Bihan Poudec termine une belle action collective en pointant dans l’en but, le SCAC revient à 26 à 23. Les Sang et or reviennent dans la partie et cette fois c’est Geoffrey Tabert avec ses jambes de feu qui va pointer dans l’en but, les cypriotes reprennent l’avantage et mènent désormais sur le score de 30 à 26. Les dernières minutes seront très éprouvantes pour les supporters des 2 camps puisque Monpazier vient à nouveau camper dans le camp cypriote bénéficie d’une pénaltouche on sent que ces visiteurs peuvent marquer à la dernière minute et arracher la victoire comme ils l’avaient fait l’année passée. Mais un mauvais lancer en touche redonne le ballon au SCAC Greg tape en touche et l’arbitre siffle la fin du match. Score final : 30 à 26 pour le SCAC.

Une belle victoire donc pour nos sang et or, un peu dans la douleur mais ô combien importante pour la perspective de maintien dans ce niveau de promotion honneur.

Quelques phases du match – Photos – après les vidéos.

Quelques phases du match (Photos Céline Branche)

Défaite chez les Etudiants Bordelais en ce dimanche 22 décembre.

Il est toujours difficile de se déplacer après un match reporté à cause des intempéries surtout lorsque les conditions sont bien pires que celles de la date prévue initialement.

C’est donc avec un effectif réduit que Patrice Larénie a du composer l’équipe du jour. Il faut toutefois féliciter les joueurs qui ont fait le déplacement pour jouer dans des conditions particulièrement difficiles. Beaucoup d’absents donc pour ce déplacement, une équipe réserve minimum.

Joué dans des conditions dantesques, cette rencontre se solde par un duel de buteurs à l’avantage des bordelais, 3 pénalités pour le BEC et 2 pour Saint Cyprien, donc un score de 9 à 6 en faveur des étudiants bordelais. C’est pourtant le SCAC qui mène à la mi temps sur le score de 6 à 3. A la 60 ième minute Greg Cuevas est sanctionné d’un carton blanc, pénalité poule BEC qui égalise à 6 partout. A la 66 ième minute l’arbitre siffle une nouvelle pénalité pour les Bordelais qui prennent l’avantage au score pour la première fois, 9 à 6 et ce sera le score final.

Pour les commentaires : Voir l’interview de Patrice.

Dimanche 24/11. Victoire à Payzac sur le score de 18 à 11

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

En ce bien maussade jour de novembre le SCAC se déplace à Payzac, pour rencontrer l’Union Rugby Club Auvézère qui n’est autre que l’entente Payzac,  et Cherveix Cubas. Cette équipe a bien mal démarré la saison en perdant contre le BEC sur son terrain, mais depuis ce temps la mayonnaise de la fusion a du prendre, les Auvézèriens  se trouvant mieux classés que le SCAC et surtout ils ont réussi  à faire tomber la très belle équipe de La Réole.

De mémoire de cypriote, il n’a  jamais été facile de s’imposer en terre Payzacoise.

Les équipes réserves ouvrent les débats et les rouge et jaune s’inclinent sur le score de 27 à 0. Encore une fois il faut encourager cette équipe avec de jeunes joueurs qui n’ont pas encore suffisamment d’expérience mais qui n’ont pas hésité  à faire le déplacement jusqu’à Payzac, en cette bien grise journée de novembre. On a connu d’autres périodes ou on avait du mal à composer une équipe B pour de tels déplacements.

15h les équipes fanions rentrent sur le pré et c’est le SCAC qui ouvre le score par une pénalité de Greg Cuevas, on est à la 5 ième minute. Le SCAC a bien pris le match et domine, mais sans conclure, mais à la 10ième minute, Nicolas Benoist en vieux filou qu’il est dose un petit coup de pied par dessus la défense, François Toth récupère, Julien Faget a bien suivi et va marquer, essai transformé, 10 à 0 pour le SCAC. Puis à la 26 ième minute, une pénalité de Payzac, tape sur la barre, petit en avant cypriote sous les poteaux, un joueur payzacois a bien suivi et marque , essai non transformé, 10 à 5. A la 32 ième  minute carton jaune pour Clément, le SCAC va jouer à 14 pendant 10 minutes. L’arbitre siffle la mi-temps sur le score de 10 à 5 pour St Cyprien.

La deuxième mi-temps démarre le mieux possible pour les riverains de la Dordogne, puisque encore une fois un coup de pied par dessus, cette fois de Greg, récupéré toujours par François, qui sert Justin, lequel envoie Mathias Erard à l’essai le score passe à 15 à 5 pour les sang et or. Payzac revient à 15 à 8 sur pénalité à la 48 ième. Le SCAC à nouveau sanctionné va jouer 10 minutes de plus à 14, cette fois c’est Martin Gazard Maurel qui sort. Payzac en profite alors pour multiplier les temps de jeu, le SCAC  défend parfaitement.

A la 64 ième une pénalité pour les joueurs de l’Auvézère les ramène à 15 à 11. Puis Une nouvelle pénalité pour le SCAC 18 à 11.

Les 10 dernières minutes sont étouffantes pour les supporters qui ont fait le déplacement, Payzac monopolise le ballon devant, multiplie les ballons portés, l’arbitre sanctionne les sang et or plusieurs fois. Payzac joue 2 pénalités à la main , Julien Faget est sanctionné, le SCAC à nouveau à 14, ne lâche rien en défense, c’est la fin du temps réglementaire et Payzac est toujours près de la ligne. 10 minutes de prolongation, un match presque aussi long qu’un certain France Pays de Galles. Mais nos valeureux sang et or ont dressé les barbelés, et c’est finalement les joueurs de l’Auvézère qui font un en-avant. L’arbitre siffle donc la fin du match et les cypriotes l’emportent sur le score de 18 à 11 après avoir mené au score tout au long de la partie.

Un grand bravo aux joueurs de Patrice Larénie, à tous les joueurs sans exception, bravo au capitaine François Toth, et félicitations au jeune Adrien Benoist qui pour sa première titularisation a porté haut et fort les couleurs sang et or.

Interview du capitaine François Toth : 

Interview de Nicolas Benoist (N°9) et Patrice Larénie (entraîneur) :

Dimanche 13/10. Daglan s’impose au stade de Beaumont sur le score de 31 à 23

—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

Pour le court déplacement des voisins de la vallée du Céou, les jeunes présidents avaient organisé un repas d’avant match pour les partenaires du club. Ce fut un réel succès puisque 80 personnes environ ont pu apprécier le repas concocté par Philippe Pelletant et Bernard Faget.

Coté sportif, les équipes réserves démarrent à 14h et les visiteurs daglanais s’imposent largement sur le score de 35 à 5, mais encore une fois nos jeunes cypriotes n’ont pas démérité, et s’ils manquent un peu d’expérience, on sent qu’ils peuvent progresser largement.

Pour l’équipe 1:  Avant la rencontre une minute de silence est observée à la mémoire de Guy Jouve ancien arbitre fédéral, ancien directeur de match mais aussi ancien dirigeant du SCAC.

La rencontre démarre plutôt bien puisque l’arbitre sanctionne les visiteurs, par 2 fois et le SCAC mène 6 à 0. Daglan réplique rapidement par un essai transformé et prend le score 6 à 7. Puis sur une nouvelle faute, Greg redonne l’avantage au SCAC 9 à 7 puis 12 à 7. Encore 2 pénalités de part et d’autre et le score évolue à 15 à 10. Et enfin juste avant la mi-temps Justin Delhaie signe un magnifique essai, ce qui permet aux sang et or de virer à la mi-temps avec un avantage au score de 20 à 10.

Si on sent que pendant cette première période le match est à la portée des cypriotes, la deuxième période démarre de la plus mauvaise des manières puisque les joueurs de Patrice Larénie encaissent un essai dès la première minute. Le score  est toujours à l’avantage des riverains de la Dordogne  20 à 17 puis 23 à 17. Mais c’est alors que Daglan prend le match en main et marque un troisième essai qui leur permet de prendre l’avantage 23 à 24. Puis un nouvel essai pour les daglanais scelle définitivement leur victoire le score passe à 31 à 23, et dans les dernières minutes Greg a une opportunité pour mettre 3 points de plus et glaner un point de bonus défensif, malheureusement celui ci, malgré sa régularité légendaire rate de peu la cible et le score en reste là.

Victoire méritée pour Daglan avec même un bonus offensif. Il faut rappeler tout de même que cette équipe évoluait la saison dernière en honneur, et quelle devrait occuper le haut du tableau dans cette poule de promotion honneur. Le  SCAC quant à lui évoluait en  première série et n’a pas à rougir de sa prestation. Bravo tout de même à nos sang et or qui n’ont pas démérité.

Si la rencontre s’est déroulée dans un très bon état d’esprit, on doit toutefois déplorer la blessure de l’emblématique Pierre Avezou qui a été transporté aux urgences à Sarlat.

Quelques phases du match (Photos Céline Branche) :

 

Dimanche 28/09, défaite chez le voisin Monpaziérois

Nouveau : cliquer sur onglet « Les seniors »
—>Résultats et Calendrier des matchs (cliquer sur Poule 2)

Résultat équipe B : Le SCAC s’incline sur le score de 26 à 22, mais cette équipe jeune a de l’avenir et il faut continuer à l’encourager.

Pour l’équipe 1: Monpazier fait une grosse entame et monopolise le ballon pendant au moins 20 minutes. Les cypriotes sont privés de ballon, et les verts et blanc prennent rapidement l’avantage. Mais les sang et or recollent au score, et la mi-temps est sifflée sur le score de 12 à 6 ( 4 pénalités à deux).

La deuxième mi-temps démarre tambour battant pour les sang et or qui monopolisent le ballon à leur tour, mais qui n’arrivent pas à conclure cette domination. Puis c’est alors que les protégés de Patrice Larénie encaissent un essai casquette : le talonneur monpaziérois transperce toute la défense sans inquiétude et s’en va inscrire l’essai qui scelle la victoire de Monpazier.

Victoire donc de Monpazier sur le score de 17 à 9. Quelques regrets pour l’entraîneur Patrice Larénie qui pense que son équipe aurait pu  au moins ramener un point de bonus.

Pause dimanche prochain, avant d’accueillir le voisin daglanais le 13 Octobre pour la journée partenaires en espérant que ce derby amènera beaucoup de monde au stade de Beaumont.

Quelques phases du match (Photos Céline Branche) :