Archives pour la catégorie Actualités

Le SCAC chute en demi finale de la ligue !!

C’est sur le terrain de Cestas dans la banlieue bordelaise que le SCAC devait défier , l’équipe basque  d’Hemak-Hor, qui n’est autre que l’entente Arcangues Bassussary.

Cette équipe venue du pays basque est déjà championne de france de première série la saison passée et n’a connu qu’une seule défaite dans la saison, autant dire que la tâche de nos valeureux sang et or parait assez compliquée.

Le match démarre à 15h et semble assez équilibré même,  et les 2 équipes se rendent coup pour coup. Il faut attendre la 6 ième minute pour voir l’ouverture du score pour Hemak-Hor sur pénalité 3 à 0 donc, mais le SCAC ne tarde pas à répliquer et dès la dixième minute Greg Cuevas égalise. Les sang et or dominent même les débats et une charge de Pierre Avezou efface plusieurs adversaires, il transmet à Julien  Stadelman qui ajuste un astucieux petit coup de pied, Martin Gazard a bien suivi et pointe dans l’en-but, essai transformé, 10 à 3 pour les cypriotes. Deux  nouvelles pénalités sanctionnent les joueurs de la Dordogne et le buteur basque ne rate rien et ramène son équipe à 10 à 9. On approche de la mi-temps, les vert et rouge se font pressants dans les 22m dordognots et François Toth arrache le ballon, et traverse tout le terrain une dernière cuillère semble en mesure de le faire tomber, mais le bougre reste debout et va pointer au milieu des poteaux 17 à 9 pour le SCAC, c’est le score à la mi-temps. On commence à y croire chez les supporters cypriotes alors qu’on sent naître quelques inquiétudes dans le camp basque.

La deuxième mi-temps sera beaucoup plus compliquée pour les sang et or, et l’entente Arcangues Bassussary multiplie les ballons portés que nos braves avants cypriotes ont du mal à endiguer n’ayant  d’autre solution que de les écrouler pour stopper leur inexorable progression. Pénalité à la 68 ième minute pour les basques 17 à 12 et carton blanc pour Clément Bihan Poudec. Avec un avant de moins, les sang et or vont donc subir et encaisser 2 essais sur ballon porté, les basques reprennent l’avantage et le score est alors de 26 à 17 à la 73 ième minute. De nouveau à 15, les cypriotes retrouvent des forces et retournent dans le camp adverse, nouvelle pénalité qui permet de revenir au score 26 à 20 et à moins d’un essai transformé. On y croit jusqu’au bout et le SCAC est de nouveau près de la ligne, puis un  dernier en avant déclenche le coup de sifflet final. C’est terminé, le SCAC a perdu sur le score de 26 à 20 mais sort de ces phases finales de la ligue la tête haute en tombant face à cette équipe championne de France de première série la saison passée. Pour une première dans cette compétition de la ligue Nouvelle Aquitaine, Saint Cyprien peut être fier de cette équipe qui a défendu bravement les couleurs sang et or. Merci aux joueurs, aux entraîneurs, aux dirigeants et tous ceux qui les ont accompagnés dans cette aventure.

La finale de première série opposera donc cet équipe de Hemak-Hor à l’équipe de Libourne qui a battu sévèrement  Monpazier dans l’autre demi-finale. Ce match aura lieu dimanche prochain à Perigueux.

L’aventure n’est toutefois pas terminée puisque le SCAC jouera en 32 ième de finale du championnat de France au mois de mai, la date, l’adversaire, et le terrain n’étant pas encore connu.

Photos de Céline Branche :

Victoire contre Le Buisson 1/4 de finale Dim. 14/04

Ce week-end se disputaient les quarts de finale Aquitaine en 1ère série.

Pour l’occasion sur la pelouse de Montignac, c’était un match entre Périgourdins puisque le SCAC retrouvait Le BUISSON autre qualifié de la série. En phase régulière les deux équipes avaient partagé les points au Buisson et le SCAC avait gagné à domicile. La rencontre entre ces 2 équipes s’annonçait donc quelque peu indécise.

Coté cypriote, comme le week end dernier contre Monpazier, les coachs Patrice Larénie et Pierre Avezou avaient choisi d’intégrer la jeunesse dans les rangs cypriotes.

Bonne entame du SCAC qui presse d’entrée, pousse Le Buisson plusieurs fois à la faute ce qui  permet d’ouvrir le score sur pénalité par Greg Cuevas (10e : 3-0 pour le SCAC). Puis au fil du temps, le jeu s’équilibre en milieu de terrain. Sur mêlée vers le centre du terrain, bonne sortie pour les sang et or qui déploient sur la droite leurs rapides arrières et transmettent à Justin Delhaie qui a bien suivi pour aplatir en coin un essai non transformé (23e : 8-0). Les deux formations se disputent ensuite pendant de longues minutes le terrain mais sans pouvoir conforter la marque. Le jeu se durcit un peu, Le Buisson commet une faute qui lui coûte une pénalité convertie par Greg Cuevas (38e : 11-0). Piqués au vif, les Buissonnais se regroupent bien et enfoncent la défense cypriote pour aplatir un essai collectif (39e : 11-5). Sur la remise en jeu, Le Buisson commet une nouvelle faute immédiatement sanctionnée au pied par Greg (41e : 14-5 score à la mi-temps).

Le début de deuxième période est favorable aux Buissonnais, le SCAC commet des fautes qui lui coûtent un retour au score sur pénalité (48e : 14-8). Puis nouvelle occasion saisie sur pénalité de Greg des 40 m (50e :  17-8). Enfin le SCAC trouve un peu mieux ses marques avec les centres qui arrivent à alerter à nouveau Justin Delhaie revenu en soutien et qui marque opportunément un nouvel essai transformé (57e : 24-8). Une nouvelle série de pénalités en fin de partie sanctionne Le Buisson que Greg en très grande forme s’empresse de transformer (65e,70e,75e : 33-8). Le SCAC se déconcentre un peu en cette fin de match et concède dans les toutes dernières secondes un essai groupé qui sera transformé. Score final 33-15 pour le SCAC.

Le SCAC remporte donc ce 1/4 de finale et accède de fait à la montée en Promotion d’Honneur. Après le bouclier de champion de Dordogne dimanche dernier, c’est de nouveau une grande joie dans le camp cypriote. Cette victoire récompense les joueurs, les entraîneurs, mais aussi les bénévoles du club qui œuvrent pour tisser les liens d’amitié qui font la force de cette équipe et qui réjouissent la présidente Nathalie Fabre.

Rendez vous dimanche prochain 21 avril à 15 h à Cestas pour la suite avec la demi -finale 1ère série de la ligue contre le club basque de Arcangues/Bassussarry . Il s’agit ni plus ni moins que du champion de France 1ère série 2018 !

La compétition continuera aussi par ailleurs en Championnat de France de 1ère série, mais nous y reviendrons !

Le mot de Pierre Avezou :

Nous savions que ce serait très compliqué avec une belle équipe du Buisson et de beaux joueurs. On appréhendait beaucoup ce match, les garçons ont été très sérieux et ils ont bien respecté les consignes. Encore une fois grosse satisfaction, nous avons des jeunes de valeur  qui nous font énormément plaisir. Nous leur faisons confiance et ils nous le rendent bien par leur prestation comme aujourd’hui en concrétisant avec deux essais par Justin . Saluons également aujourd’hui la performance de notre botteur Greg qui avait réglé sa mire à merveille et a passé 7 pénalités. Ce résultat est l’aboutissement d’une saison. L’objectif de la montée avait été fixé en début de saison par la Présidente. Voilà qui est fait, ce qui réjouit tout le monde. Mais dans l’immédiat nous avons de nouvelles échéances comme la demie finale 1ère série le week-end prochain. Egalement nous accédons au 1/32ème de finale du championnat de France. Je suis très heureux que nos jeunes puissent continuer dans cette aventure en phases finales dont rêvent beaucoup de joueurs de rugby. Egalement heureux de faire plaisir à cette occasion à notre public, notre équipe de dirigeants, nos bénévoles et nos entraîneurs.

Quelques phases du match (photos Céline Branche) :

Le SCAC Champion de Dordogne !! Dim. 07/04

C’était ce week-end les finales départementales pour toutes les séries.

A l’initiative de la ligue et du comité départemental ce nouveau trophée récompense le champion de Dordogne par catégorie.

En première série la confrontation avait lieu sur le stade de L’US Vézérienne et  opposait l’équipe de Monpazier, première de la phase régulière et le SCAC, son dauphin . Au match aller les cypriotes l’avaient emporté au stade Jean Bourdy et au mois de janvier les vert et blanc étaient venus l’emporter au stade de Beaumont. La rencontre entre ces 2 équipes s’annonçait donc des plus indécise.

Coté cypriote, beaucoup de casse, donc les coachs Patrice Larénie et Pierre Avezou avaient choisi d’intégrer la jeunesse dans les rangs cypriotes.

Le quinze de départ était donc composé de Rémi Lorblancher, Clément  Bihan Poudec, Valentin Malaurie, Pierre Nicolas Vaquier, Julien Faget, Loic Laspas, Thomas Rolland, Pierre Gorse, Julien Stadelman, Justin Delhaie, Geoffrey Tabert, Raphael Gomez, Martin Gazard Maurel, Pierre Wolf et Loic Leygues. Sur le banc, Sylvain Maxime, Cédric Monteil, François Toth, Greg Cuevas, Christophe Lopes, Florian Rossit, Philippe Balat.

Le coup d’envoi est donné à 16h par l’excellent arbitre Mickael Richard, et c’est le SCAC qui prend la direction des opérations puisque dès la 10ième minute, Clément Bihan Poudec pointe un essai au milieu des poteaux transformé par Justin Delhaie 7 à 0 pour le SCAC. Puis le jeu s’équilibre et les verts et blancs ne tardent pas à réagir puisqu’ils marquent à leur tour un très bel essai transformé depuis le bord de touche, le score revient à égalité 7 à 7. Monpazier a repris les choses en main et domine à son tour, le centre vert et blanc transperce toute la défense des rouge et jaune et s’en va pointer en coin, nouvel essai transformé pour Monpazier , 14 à 7, c’est le score à la mi temps.

Dès la reprise Monpazier domine de nouveau, et réussit une pénalité, 17 à 7 pour les vert et blanc, coup de froid chez les supporters cypriotes surtout que les sang et or mulitiplient les fautes de mains, le ballon semble leur échapper et la victoire également. C’est le moment que choisit Patrice Larénie pour faire entrer son banc plus expérimenté, et notamment Greg Cuevas qui apporte  un peu de réconfort avec ses énormes coup de pied de dégagement, puis un astucieux petit coup de pied par dessus qui permet au rapide ailier Geoffrey Tabert d’aller pointer dans l’en but un essai qui ne sera pas transformé. Le SCAC revient et n’est plus mené que 17 à 12. A la 68 ième minute, une pénalité est sifflée pour le SCAC, à 45 m en coin, Greg, n’hésite pas, il la tente et la transforme, Saint Cyprien revient à 2 points 17 à 15 pour Monpazier. A la 73 ième minute, une mêlée dans les 22 m de Monpazier , le ballon sort du coté droit et c’est Geoffrey Tabert (encore lui!) qui va pointer un nouvel essai, transformé cette fois. Le SCAC reprend le score et mène à présent 22 à 17.  Monpazier ne pourra pas revenir tellement on sent plus de fraîcheur chez les joueurs de la vallée, ce sera donc le score final.

Le SCAC remporte donc ce premier bouclier de champion du département remis par le président Jean Claude Tomasella.

C’est une grande joie dans le camp cypriote, cette victoire récompense les joueurs, les entraîneurs, mais aussi les bénévoles du club qui œuvrent pour tisser les liens d’amitié qui font la force de cette équipe. Félicitations aussi, bien sur, à la présidente Nathalie Fabre.

Rendez vous dimanche prochain 14 avril pour la suite avec le quart de finale 1ère série de la ligue qui sera joué contre les voisins du Buisson sur le terrain de Montignac à 15h30.

Quelques phases du match (photos de Céline)…

Belle victoire contre Oléron (1/8 retour) Dim. 31/03

Pour ce 1/8 de finale retour du championnat première série de la ligue Aquitaine, le SCAC recevait St Pierre d’Oléron qui avait devancé de 2 points le SCAC au match aller dimanche 24/03 sur l’Île.

Les spectateurs ne sont pas encore totalement attentifs que sur le coup d’envoi et après à peine 1 mn de jeu, les cypriotes exploitent la mauvaise réception des îliens et concluent par un essai opportuniste de Justin Delhaie (1mn 5-0). Le SCAC domine et alourdit la marque par un bon drop de François Toth (6ème 8-0). Mais Oléron exploite rapidement une pénalité très près de nos lignes (8ème 8-3). Après un quart d’heure difficile où l’on voit quelques fautes et maladresses, le SCAC relève la tête et concrétise quelques minutes de domination par un essai en coin de Jeoffrey Tabert (33ème 13-3). Dans les dix dernières minutes de la première période le SCAC s’approche des lignes adverses mais n’arrive pas à conclure malgré une bonne pression. C’est au contraire Oléron qui, à la faveur d’un retour dans le camp cypriote convertit une pénalité et limite les dégâts (13-6  la mi temps).

Début de deuxième période tendu, Oléron ne lâche pas malgré la pression des sang et or qui font quelques fautes. Les îliens profitent d’une interception sur passe longue pour aller aplatir tout près des poteaux et transformer l’essai (52ème 16-13). Malgré ce retour au score qui aurait pu inquiéter, le SCAC ne tremble pas et profite d’une erreur des maritimes pour passer une pénalité par Greg Cuevas (58ème 19-13). Le SCAC s’applique et met la pression à nouveau, ce qui porte ses fruits par un essai de Jérémy Magnac (62ème 24-13). Durant les vingt dernières minutes la SCAC commet moins de fautes et déroule bien son jeu récompensé par un essai récidive de Jérémy avec transformation de Greg (69ème 31-13). Les supporters cypriotes respirent un peu mieux en regardant la marque grandir. Nouvelle aggravation du score par Thomas Roland qui a bien suivi un beau coup de pied de Justin par dessus la défense et en profite pour aller à l’essai. Transformation par Greg (72ème 38-13).  Le score restera inchangé jusqu’à la fin. Pendant cette période Adrien Travelle est blessé et doit sortir du terrain pour prise en charge par les secours pour examens complémentaires.  Score final 38-13.

Le mot de notre entraîneur Patrice Larénie :

L’objectif est atteint, sur les deux matches nous remportons cette confrontation contre Oléron. Cette victoire est logique contre une équipe valeureuse qui a toutefois craqué sur la fin du match où l’on marque 3 essais en très peu de temps. Je suis très satisfait car les garçons ont donné ce qu’il fallait pour passer ce tour. La pression que nous avions sur les épaules explique probablement les quelques fautes de main que l’on ne commet pas d’habitude. Scénario incroyable, on marque dans les 20 premières secondes, trop facile car ensuite on tombe dans un faux rythme avec trop d’indiscipline ce qui nous vaut beaucoup de sanctions par l’arbitre. Ils sont à 13-6 à la mi-temps ce qui nous met la pression car on sait qu’il faut les battre de plus de deux points ! Ce qu’on voulait, c’était assurer un qualification propre, ce que les garçons ont réussi à assurer en fin de match. Félicitations à tous. Et aussi bien sûr, souhaitons un bon rétablissement à Adrien Travelle qui a été blessé en fin de match en espérant que ce ne soit pas trop grave.

Prochain match  : 1/4 finale première série Nouvelle Aquitaine, dimanche 14 Avril  à Montignac (heure à définir),  contre LE BUISSON autre qualifié .

A noter finales du « terroir » dimanche 7 Avril au Lardin à 16 h, match MONPAZIER – SCAC pour le titre de champion de 1ère série Dordogne. Pour détails cliquer ici !

Quelques phases du match (photos Céline) :

Courte défaite à Oléron Dim. 24/03

De notre correspondant sur place Max Avezou :

Pour ce huitième de finale aller du championnat première série de la ligue Aquitaine, le SCAC se déplaçait sur l’île d’Oléron.

C’est certainement une première pour les sang et or, car de mémoire de cypriote, personne n’avait le souvenir d’un déplacement sur l’île. Le temps était de la partie aussi certains joueurs et supporters avaient débarqué sur l’île dès la veille.

Très beau temps donc pour démarrer la rencontre, avec un vent assez fort que les îliens semblent bien connaitre et affectionner, légère brume de mer, enfin des conditions idéales pour cette rencontre. Elle démarre d’ailleurs tambour battant et on remarque rapidement que quelques insulaires des lignes arrières se déplacent très rapidement, dès la 7ième minute l’un d’eux s’échappe, rattrapé in extrémis par une cuillère cypriote le « referee » du jour n’hésite pas (on comprendra pourquoi plus tard!) accorde un essai de pénalité à Oléron. Puis le jeu s’équilibre, le SCAC marque à son tour, la première mi temps sera assez équilibrée, Greg réussissant une pénalité contre le vent, et une pénalité pour Oléron  10 à 8 puis 15 à 8 à la mi temps pour les locaux après un nouvel essai non transformé.

Pour la deuxième mi temps le SCAC joue avec le vent et l’ami Greg en profite pour porter le jeu dans le camp de l’île. Puis les Sang et Or prennent le match en main et dominent outrageusement campant dans les 22 adverses, essai pour le SCAC 15 à 15, mais les cypriotes ne parviennent jamais à franchir la ligne, ou plutôt si puisque 2 essais sont refusés par cet arbitre qui semble bien connaitre les joueurs de l’île, les tutoyant et les appelant par leur prénom. Il ne siffle que des pénalités contre le SCAC pour permettre aux oléronais de se dégager tant bien que mal. Il accorde tout de même une pénalité pour le SCAC que Greg transforme, nos cypriotes prennent l’avantage à la marque 15 à 18 jusqu’à 5 minutes de la fin ou les joueurs de l’île parviennent à pénétrer dans le camp cypriote, ils réussissent à marquer en fin de rencontre, un essai non transformé, le score final sera donc de 20 à 18 pour l’île d’Oléron.

En fin de compte, ce fut une rencontre très agréable avec 2 belles équipes, le SCAC empoche un bonus défensif et recevra cette équipe au stade de Beaumont dimanche prochain, en espérant, cette fois, que l’arbitre de la rencontre ne soit pas une connaissance des joueurs maritimes.

Photos de Céline notre reporter sur place :

Une partie des fidèles supporters sang et or à la plage avant le match…

Quelques phases du match…