Tous les articles par Jean-Claude

Défaite à Beaulieu Dim. 8 Déc.

Nouveau —> Encadrement 2018/2019  

Nouveau —> Ecole de rugby 2018/2019

Equipe réserve : pas de match

Equipe 1 : victoire de Beaulieu 26 à 10.

Journée compliquée pour ce premier match retour sous la pluie en terre corrézienne…

Première mi-temps difficile avec des cartons qui tombent contre le SCAC, ce qui fait qu’en infériorité numérique cela devient difficile… Grosses difficultés en touche également. Score à la mi-temps 19-0 pour Beaulieu.

En deuxième mi-temps, le jeu est plus équilibré et le SCAC arrive à mettre quelques points : un essai de Martin Gazard, transformé et une pénalité. Beaulieu arrive à placer un nouvel essai transformé. Score final 26-10 pour Beaulieu.

Le mot de Pierre Avezou :

Contrairement aux matchs de la phase aller, les consignes n’ont pas été assez bien appliquées. Nous sommes un peu tombés dans le panneau de Beaulieu, et avons été mis en difficulté par nos cartons. C’est dommage car on a l’impression que ça pouvait peut-être passer… Malgré ce problème de cartons qui affectera notre effectif, il faut maintenant se ressaisir et bien se préparer  pour le match de dimanche prochain 16 Déc. à la maison  contre Saint Léonard.

 

 

Partage des points pour le derby contre Le Buisson-Dim.25/11

Nouveau —> Encadrement 2018/2019  

Nouveau —> Ecole de rugby 2018/2019

Equipe réserve : match nul 5 à 5 !

Pelouse un peu boueuse en cette fin novembre sur le stade du Buisson. Feuille de match un peu délicate compte tenu de quelques absents. Match engagé de part et d’autre. Les deux équipes décident finalement de partager les points avec un seul essai de part et d’autre. C’est Alexandre Bodivit qui marque pour le SCAC tel un un n°8 alors que personne ne le surveille vraiment…

Equipe 1 : match nul 13 à 13 !

Le derby s’annonce rude d’entrée avec le stade Buissonnais qui monopolise les 22 du SCAC. Le score reste vierge jusqu’à la première pénalité convertie par Greg Cuevas (0-3 13ème). Le SCAC va jouer quasiment la première demi heure dans le camp buissonnais mais sans concrétiser ! Greg Cuevas n’arrive pas à régler la mire sur deux pénalités concédées par Le Buisson. Puis la domination s’inverse et c’est au tour des verts de faire le siège du camp des sang et or. En fin de mi-temps ils ratent un essai de peu, la défense cypriote veillant au grain. Score à la mi-temps (0-3).

La deuxième mi-temps débute à la faveur des Buissonnais qui activent les groupés pénétrants. Le SCAC, arc-bouté sur ses 22 commet des fautes, jugées trop nombreuses et conduisent l’arbitre du jour à accorder un essai de pénalité aux locaux (7-3 50ème). La pression des locaux ne faiblit pas et pousse le SCAC à concéder une nouvelle pénalité qui conforte le score en leur faveur ( 10-3 59ème). Puis c’est au tour du SCAC de sortir la tête de l’eau et d’assurer une pénalité par Greg (10-6 62ème). C’est ensuite le quart d’heure du SCAC qui met la pression et reste en bonne position dans le camp buissonnais. Une pénalité jouée très rapidement arrive dans les mains de François Toth lancé de l’arrière, qui slalome dans la défense adverse pour aller marquer en coin. Transformation difficile réussie par Greg (10-13 70ème). Les dix dernières minutes tournent en faveur des locaux qui sortent à nouveau les groupés pénétrants. Le SCAC est en difficulté mais défend bec et ongles sur la ligne et repousse quelque peu l’échéance dans la zone des 22. Mais une nouvelle faute du SCAC sur une mêlée offre aux buissonnais la pénalité pour marquer les 3 points qui permettent d’arracher l’égalisation à la dernière minute. Score final 13-13

Le mot de Pierre Avezou :

Tout d’abord, félicitations à l’équipe réserve qui a réussi à arracher (aussi) le match nul. Pour l’équipe 1 nous venons de jouer un derby, ce qui n’est jamais facile surtout contre une équipe avec des joueurs expérimentés à des postes clés. Nous ramenons 2 points face à cette équipe du Buisson qui est sur une très bonne dynamique. Dans l’engagement je crois que nous avons répondu présent, mais on a manqué de jeu car nous n’avons pas su trouver de solution en touche. Ce match nul est honorable. Au global sur ces matchs allers nous avons deux matchs nuls et une seule défaite, ce qui nous permet de rester à la deuxième place derrière Monpazier. Il y a maintenant une mini trêve qui arrive qui va faire beaucoup de bien car on commence à avoir quelques blessés. Il faut en profiter pour se préparer au mieux pour le début des matchs retour. Il faut que tous les garçons se sentent concernés et reviennent à l’entraînement, c’est important car nous avons besoin de tout le monde.

Quelques phases du match (photos  Céline) :

 

Victoire à domicile contre Chasteaux Dim.18/11

Equipe réserve : défaite sur le score de 38 à 10.

Il a été difficile de rivaliser avec cette belle et agile équipe de Chasteaux. Mais le bon esprit était là et l’équipe corrézienne repart avec un maximum de points. De quoi faire douter l’équipe 1 en train de s’échauffer !

Equipe 1 : victoire 32 à 3 avec  bonus.

Entame correcte pour le SCAC, mais c’est Chasteaux qui ouvre la marque sur pénalité  (0-3 14ème). La partie devient vivante et agréable avec quelques fautes de part et d’autre. Pénalité pour le SCAC par Greg à la 20ème (3-3). Les deux équipes tombent ensuite dans un faux rythme, chacun s’adaptant au jeu de l’autre. Puis le SCAC se réveille un peu et met les corréziens à la faute, pénalité de Greg (6-3 28ème). Ensuite le jeu est meilleur pour le SCAC qui toutefois n’exploite pas l’infériorité numérique sur carton blanc de Chasteaux. Mi-temps sur le score de 6-3, après une domination stérile du SCAC .

Les consignes données à la mi-temps ont probablement réveillé les sang et or qui attaquent en trombe la deuxième mi-temps, et échouent tout près de la ligne dès la 41ème! Concrétisation dans les minutes qui suivent quand Julien Stadelman aplatit pour le premier essai du jour tout près des poteaux. Transformation par Greg (13-3 43ème). S’ensuit une nouvelle période de faux rythme après à la sortie de Rémy Lorblanchet sur carton blanc. Le SCAC pousse à nouveau, gagne du terrain et s’approche tout près des poteaux où une bonne sortie de mêlée est à nouveau exploitée par Julien Stadelman qui profite d’un trou dans la défense adverse et marque à nouveau. Transformation par Greg (20-3 63ème). Dans le dernier quart d’heure ce sont les arrières qui vont s’illustrer. Tout d’abord c’est Joeffrey Tabert qui, héritant de la balle sur ses 40 mètres, part lancé comme un frelon pour se faufiler le long de la ligne de touche et aplatir en fin de course pour le troisième essai du jour. Non tranformé. (25-3 66ème). Joeffrey manque d’ailleurs de récidiver dans les trois minutes qui suivent mais il est stoppé par la défense. Jusqu’à la fin, le SCAC maintient la pression et défend bec et ongles lorsque les corréziens s’approchent de la ligne et sont tout près de marquer ! Une nouvelle balle à l’aile atterrit chez François Toth qui marque le dernier essai du jour en toute fin de match (32-3 75ème). Score final.

Le mot de Pierre Avezou et Nicolas Benoist :

Première mi-temps compliquée face à Chasteaux quatrième de poule qui venait avec des intentions. Pour notre part, nous devions nous racheter après le match de Salignac. Nous commettons des fautes de main au début et c’est donc très compliqué en première mi-temps. Le gros point positif c’est qu’en cours de match nous avons su progressivement trouver de solutions, que ce soit devant, en touche, mais également au large sur les ailes que nous n’avions pas exploitées en première mi-temps. Le consignes données à la mi-temps ont été bien appliquées et  les jeunes ont tenu le projet de jeu, ce qui nous a permis de vivre une deuxième mi-temps moins laborieuse que la première. En tous cas bravo à cette équipe de Chasteaux qui nous a bien tenu tête.

Quelques phases du match (photos Céline) :

La troisième ligne à l’attaque

Le traditionnel essai de FrançoisBelle prise à 2 mains

Quelques phases du match (photos Christian Lacombe-Sud Ouest) :

 

 

 

La SCAC s’impose chez le leader Monpazier – Dim. 21/10

Equipe réserve : pas de match ce jour – Monpazier forfait

Equipe 1 : belle victoire  par 26 à 17

Un peu de stress pour ce déplacement chez le leader invaincu de la poule qui a capitalisé déjà deux bonus offensifs…

Pas de round d’observation,  dès le début du match deux pénalités pour faute des cypriotes dont une est convertie par Monpazier (8ème 3-0). Un long arrêt de jeu pour la sortie de Justin Delhaie blessé. Puis le jeu reprend au bénéfice de Monpazier qui pilonne près de la ligne pendant plusieurs minutes. Le SCAC défend bien devant mais craque lorsque le N°10 de Monpazier alerte son ailier par un long coup de pied, qui s’empresse d’aplatir. L’essai est non transformé (19ème 8-0). Le SCAC piqué au vif réagit et assure quelques belles percées dont une échoue très près de la ligne. A défaut d’essai une pénalité s’offre alors à Greg Cuevas qui transforme (23ème 8-3). La fin de première période  voit le jeu s’équilibrer mais le SCAC commet quelques fautes dont une lui coûte une pénalité (33ème 11-3). A son tour Monpazier se met à la faute sous la pression des cypriotes qui se reprennent (39ème 11-6 et score à la mi-temps).

Jeu plus équilibré en début de deuxième période où le SCAC assure quelques belles percées sans franc succès mais qui permettent à Greg de sanctionner une faute adverse (49ème 11-9). Quelques pénal-touches mal exploitées ensuite par les sang et or,  mais la pression s’accentue quand même et Monpazizer est sanctionné par un hors jeu sur ses 22 que Greg exploite rapidement (55ème 11-12). Pas de relâchement, le SCAC pousse fort, mais n’est pas récompensé sur un essai refusé par l’arbitre (59ème). Ce n’est que partie remise car quelques minutes après, Nicolas Benoit en petit filou inverse la sortie de mêlée pour glisser sur sa droite vers Martin Gazard qui peut transmettre à Goeffrey Tabert à l’aile lequel, tel un funambule se faufile entre les derniers défenseurs pour aller marquer  un essai transformé par Greg (62ème 11-19). La tension monte car Monpazier se réveille et presse à son tour les cypriotes dont le moral n’est pourtant pas atteint bien qu’ils soient sanctionnés par deux pénalités (67ème et 72ème – 17-19). On pense que Monpazier peut revenir mais le SCAC serre à nouveau le jeu pour maintenir Monpazier dans son camp et s’applique pour conserver sa maigre avance. Il bénéficie même d’une ultime pénalité à la 80ème. Le balle de Greg touche la barre horizontale, rebondit vers nos joueurs qui ont bien suivi et peuvent capter  et donner à François Toth pour un ultime rodéo face à une défense de Monpazier pas suffisamment attentive. Greg parachève par une transformation difficile. Score final 17-26.

Le mot de l’entraîneur Patrice  Larénie :

C’est une grosse satisfaction car on savait que ce match allait nous permettre de nous situer dans cette poule. A la fin du match on peut voir que nous sommes au niveau et qu’on vient gagner à Monpazier avec une belle victoire construite de la première à la dernière minute. Victoire amplement méritée avec de la discipline,  de la justesse et deux beaux essais.

Le mot de Pierre Avezou :

Comme l’a dit Patrice, grosse satisfaction aujourd’hui car nous venions effectivement nous jauger contre cette équipe, première de poule et invaincue avec des scores importants imposés à leurs adversaires ce qui nous faisait craindre une après midi difficile. Nous faisons un match quasi parfait pour une rencontre à l’extérieur, nous marquons quand il faut avec un butteur dans un grand jour ce qui aide ! Les consignes ont été appliquées, nous avons beaucoup moins parlé sur le terrain, les garçons ont été concentrés c’est bien ! Mais attention il ne faut se croire arrivés, et si on peut en profiter un peu ce soir il faut vite se concentrer pour Panazol dimanche prochain.

Quelques phases du match :

Loïc à la manœuvre…

Jérémy en force…

Julien tente le coup…

Et Geoffrey en terre promise…

Difficile pour François de s’extirper du trafic  !

Nico à la manœuvre…

Le SCAC mène au score mais attaque encore…

On dirait les Dalton !

Victoire à domicile contre Dampniat Dim. 14/10

Equipe réserve : lourde défaite sur le score de à 53 à 19.

En ce dimanche printanier du 14/10 le SCAC reçoit Dampniat  une équipe encore inconnue puisqu’elle évoluait jusque là dans le Comité Limousin. Petite chambrée au stade de Beaumont certainement à cause du derby Belvès / Sarlat.  Mais les fidèles supporters du SCAC sont là et la journée démarre assez mal avec une sévère défaite pour l’équipe B qui encaisse 8 essais en réussissant toutefois à en marquer 3. Il est est à noter que cette équipe réserve de Dampniat caracole en championnat et maîtrise parfaitement le jeu à 12.

Equipe 1 : victoire à l’arraché par 15 à 10

On se demande à quelle sauce va être mangée l’équipe première en voyant pénétrer sur le terrain quelques gabarits dignes du top 14…

On est fixé rapidement par le déploiement rapide et bien enchaîné déployé par nos Sang et Or. Malgré le vent violent qui souffle contre le SCAC, suite à un très bel enchaînement avants trois quarts, c’est Jérémy Magnac qui avec la force de pénétration qu’on lui connaît va pointer en terre promise. Gêné par les rafales de vent Justin ne peut transformer 5-0.

Puis c’est au tour de  Dampniat de mettre la main sur le ballon et de conclure en fin de première mi-temps un superbe essai transformé. Le SCAC est mené à la mi-temps 7-5. La deuxième mi-temps voit nos Sang et Or attaquer fort à nouveau et la rentrée de François Toth est décisive puisqu’il réussit à transpercer la défense comme il sait si bien le faire et à planter un essai de toute beauté transformé celui-ci (12-7). Une pénalité de Greg Cuevas porte le score à 15-7. François sort sur carton jaune ce qui perturbe la stratégie cypriote. Le SCAC essaye d’utiliser le vent avec un jeu au pied mais sans succès, cette stratégie étant d’ailleurs exploitée opportunément par les lignes arrières corréziennes qui ramènent le jeu dans le camp cypriote. Une pénalité sifflée contre le SCAC est convertie (15-10). Les dernières minutes sont angoissantes puisque les visiteurs remettent la main sur le ballon et dans les dernières minutes manquent un essai décisif qui aurait aurait pu assommer les locaux ! Score final 15-10

Le mot de l’entraîneur Patrice  Larénie :

On retiendra les 4 points de la victoire, c’est une satisfaction. Dès cette semaine nous allons travailler pour mettre en place notre jeu afin de préparer au mieux le difficile déplacement chez le leader Monpazier.

Quelques phases du match :